Chirurgie esthétique pas chère

Pour de nombreux patients, le prix de la chirurgie esthétique pas chère est un critère primordial, au même titre que la sureté et la qualité des soins médicaux. Si le tourisme médical peut être une option à considérer, il reste toujours possible de faire des économies sur son intervention esthétique sans voyager.

Devis express gratuit et confidentiel

Quels sont les facteurs qui influent sur le prix de la chirurgie plastique ?

Le prix de la chirurgie esthétique est influencé par les facteurs suivants :

  • Les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste : plus le médecin est compétent et expérimenté, plus les frais de l’intervention seront élevés.
  • Les frais d’hospitalisation : une chirurgie esthétique effectuée en ambulatoire coutera moins cher qu’une intervention nécessitant une hospitalisation. Plus l’hospitalisation est longue, plus son cout est élevé.
  • La nature et l’emplacement de l’établissement de soins : le cout du bloc opératoire varie d’une clinique à l’autre, et dépend de l’emplacement de la clinique et de son degré d’équipement. Les hôpitaux pratiquent généralement des tarifs de chirurgie esthétique moins chers que les cliniques privées.
  • Les frais d’anesthésie : l’anesthésie générale coute plus cher que l’anesthésie locale ou la sédation intraveineuse.
  • La technique chirurgicale : certaines techniques de chirurgie esthétique (comme la rhinoplastie ultrasonique ou la liposuccion douce) nécessitent un matériel spécifique plus couteux.
  • Le cout de certains dispositifs médicaux indispensables à l’intervention (comme les implants mammaires ou les prothèses pour fessier) qui varie en fonction des marques et du modèle.
  • Les soins postopératoires : incluant le nettoyage des plaies, le changement des pansements, la mise en place des drains, les massages postopératoires et autres soins à domicile.

chirurgie-esthetique-pas-cher

Astuces pour obtenir une intervention esthétique à prix réduit

Sans faire de concession sur la qualité des soins reçus, il existe certains moyens pour tirer le prix de la chirurgie esthétique vers le bas.

Négocier directement avec le

chirurgien

Même si cela peut vous sembler invraisemblable, plusieurs chirurgiens esthétiques exerçant en libéral ne sont pas inflexibles en ce qui concerne les tarifs. Ils peuvent envisager une réduction du cout de l’opération, surtout si le prix est le seul élément qui vous empêche de sauter le pas.

En outre, si vous avez la possibilité de payer en avance la totalité des frais de l’intervention, sachez que certaines cliniques esthétiques proposent une petite réduction pour les paiements en espèces.

Par ailleurs, essayez de vous renseigner sur les remises accordées pendant les saisons creuses. Par exemple, la plupart des patientes sont peu enclines à subir une chirurgie mammaire en été, de peur de s’exposer au soleil, ou de laisser deviner à leur entourage leur recours à la chirurgie esthétique. Au cours de cette période, vous pouvez profiter de la baisse de la demande pour négocier et obtenir une réduction de tarif.

Combiner  plusieurs interventions esthétiques

Certaines cliniques et autres agences de tourisme médical accordent des remises conséquentes si le patient accepte d’effectuer plusieurs interventions esthétiques lors du même temps opératoire.

Le fait de combiner plusieurs opérations permet notamment d’économiser sur les frais de l’anesthésie, de l’hospitalisation, et des examens préopératoires. Ainsi, le cout global sera inférieur au prix de chaque intervention à part.

Par ailleurs, si vous envisagez une chirurgie esthétique à l’étranger, certaines agences de tourisme médical peuvent vous accorder une baisse de prix si vous amenez d’autres patients avec vous.

Faire en sorte que l’assurance prenne en charge les examens médicaux préopératoires

Avant toute opération de chirurgie esthétique, le chirurgien vous demandera de réaliser un bilan médical complet, avec éventuellement des tests complémentaires.

Ces tests peuvent s’avérer couteux, d’autant plus qu’ils ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie. Or, il se trouve que la plupart des tests médicaux préopératoires sont inclus dans le bilan annuel qui, lui, est couvert par la Sécurité sociale.

Ainsi, lorsque le chirurgien plastique vous indiquera des tests médicaux, vous lui fournirez les résultats des examens réalisés dans le cadre du bilan médical annuel. Il suffit juste d’effectuer l’examen médical annuel une à trois semaines avant la date prévue pour l’opération esthétique.

chirurgie-plastique-pas-cher

Autoriser le chirurgien à utiliser vos photos avant-après

Si les chirurgiens plastiques les plus expérimentés peuvent s’en passer, les praticiens moins renommés ont besoin d’exposer aux patients éventuels des exemples de leur travail chirurgical.

Ainsi, le patient peut être éligible à une réduction de prix s’il consent à ce que ses photos avant-après soient affichées au cabinet du chirurgien, ou publiées sur son site internet.

De même, dans certains cas, une chirurgie esthétique à prix réduit peut être envisageable si le patient accepte d’accorder un témoignage écrit (ou vidéo) au site web du praticien, ou s’il recommande son chirurgien à ses proches.