Estelle Lefébure évoque son recours à la chirurgie esthétique


Estelle Lefébure et chirurgie esthétique

Estelle Lefébure et chirurgie esthétique : Comme de nombreuses stars, Estelle Lefébure, mannequin et actrice française, a déjà fait appel à la chirurgie esthétique et, plus particulièrement, aux injections de botox. Mais dans un article publié par un magazine connu S, elle avoue avoir été très déçue par le résultat et elle a eu des attentes plus hautes en relation de son intervention esthétique.

La chirurgie esthétique, c’est une case par laquelle Estelle Lefébure ne va pas passer. Dans un entretien accordé au magasine S, le magazine de Sophie Davant, elle confie avoir déjà eu recours aux  injections de Botox, comme beaucoup d’autres célébrités. Mais la mannequin de 55 ans n’a pas vraiment aimé le résultat obtenu et elle a exprimé son mécontentement.

Estelle Lefébure : ses astuces naturelles contre les rides

L’interview avec le magazine était une occasion pour Estelle Lefébure de dévoiler quelques astuces pour conserver une peau jeune et éclatante, malgré les années qui passent et l’avancement de l’âge. « Il faut prendre le temps, chaque soir, de se masser, de faire certains soins », explique-t-elle. Mais elle a aussi ajouté, « être plus vigilante avec le soleil, l’hydratation, le nettoyage. Tout ce que l’on ne fait pas quand on a 20 ans. »

Pour éviter le vieillissement prématuré de votre peau, il faut appliquer une protection solaire de façon systématique à la sortie de la maison, sur toutes les zones dénudées, et particulièrement la zone du visage. On doit appliquer une crème de jour chaque matin et se démaquiller soigneusement le soir avec une huile ou une eau florale. Bien que l’on y pense moins, boire suffisamment d’eau et manger équilibré contribue également à avoir une belle peau.

Estelle Lefébure et chirurgie esthétique : quels sont les risques et contre-indications du botox ?

Les injections de toxine botulique ne sont pas particulièrement dangereuses, dans la mesure où les résultats ne perdurent pas dans le temps. Si l’injection est mal réalisée ou en cas de mauvais dosage, il peut s’ensuivre une paralysie temporaire de certains muscles du visage. Concrètement, celle-ci peut se traduire par une asymétrie légère des rides frontales, une paupière tombante ou un léger strabisme, par exemple, qui ne durent que quelques semaines.

Des effets secondaires passagers sont également décrits chez certains patients : rougeur ou gonflement aux points d’injection, maux de tête, douleurs faciales… Notez que le botox est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes allergiques à l’un des composants du produit, mais aussi en cas de maladie neuromusculaire, de prise d’anticoagulants ou d’infection sur la zone à traiter. Dans la semaine qui précède l’intervention et dans les douze heures qui suivent, il ne faut pas prendre d’anti-inflammatoires ni de médicament à base d’aspirine.