Menu

Infertilité et fécondation in vitro

0 Comments

Fecondation in vitroAujourd’hui, la Fécondation in vitro (FIV) est pratiquement un terme familier. Mais il n’y a pas si longtemps, c’était une intervention mystérieuse pour l’infertilité qui produisait ce qu’on appelait alors des « bébés-éprouvettes ». Louise Brown, née en Angleterre en 1978, a été la première à être conçue en dehors du ventre de sa mère.

À l’encontre de l’insémination artificielle, qui est plus simple et au cours de laquelle les cellules sexuelles mâles sont placées dans l’utérus, où la conception se produit normalement autrement, la fécondation in vitro consiste à combiner des ovocytes et du sperme à l’extérieur du corps dans un laboratoire. Une fois l’embryon ou les embryons sont formés, ils sont ensuite placés dans l’utérus.

La FIV est une technique de procréation médicalement assistée complexe et coûteuse. Seulement 5% des couples infertiles le recherchent. Cependant, les prix en Tunisie sont moins couteux par rapport à ceux ailleurs.

 

Quelles sont les causes de l’infertilité ? Une FIV peut-elle la traiter ?

En matière d’infertilité, la FIV peut être une option si vous ou votre partenaire avez été diagnostiqué avec :

  • Endométriose
  • Faible numération de spermatozoïdes
  • Problèmes avec l’utérus ou les trompes de Fallope
  • Problèmes d’ovulation
  • Problèmes d’anticorps nuisibles aux spermatozoïdes ou aux ovocytes
  • L’incapacité du sperme à pénétrer ou à survivre dans la glaire cervicale
  • Un problème de fertilité inexpliqué

La FIV n’est jamais la première étape du traitement de l’infertilité, sauf en cas de blocage complet des trompes. Au lieu de cela, il est réservé aux cas dans lesquels d’autres méthodes telles que les médicaments de fertilité ou l’insemination artificielle n’ont pas donné du résultat positif.

 

Que faut savoir avant une Fecondation in vitro ?

Si vous pensez que la FIV pourrait avoir un sens pour vous, évaluez soigneusement tout centre de traitement avant de subir l’intervention. Voici quelques questions à poser au personnel de la clinique de fertilité :

 

  • Quel est votre taux de grossesse par transfert d’embryon lors d’une fecondation in vitro?
  • Quel est votre taux de grossesse pour les couples de notre groupe d’âge et pour notre problème de fertilité ?
  • Quel est le taux de natalité pour tous les couples qui subissent cette technique de PMA chaque année dans votre établissement ?
  • Combien de ces accouchements sont des jumeaux ou d’autres naissances multiples ?
  • Combien coûtera une fecondation in vitro, y compris le coût des traitements hormonaux ?
  • Combien coûte le stockage des embryons et combien de temps pouvons-nous les stocker ?
Étiquettes :